A chaque âge ses préoccupations mais un cadre de vie serein aide à lutter contre le stress.

Enfant

Il existe des anxiétés normales chez l’enfant, telles que la peur des monstres…. L’anxiété peut toutefois prendre une ampleur disproportionnée dans sa vie, la dominer, en perturber le bon déroulement avec l’apparition de signes de dépression, dont l’évitement. Il convient d’être attentif si les symptômes sont observés sur plusieurs mois et de prendre des dispositions pour éviter que ce trouble anxieux ne s’installe durablement.La meilleure des préventions chez l’enfant est de lui offrir un cadre de vie serein : une alimentation variée, un sommeil suffisant, un tissu social bienveillant, un enrichissement culturel, des activités physiques, des loisirs. La confiance en soi acquise dans l’enfance donne une base solide pour toute la vie. Chez l’enfant la dépression peut se manifester par un retrait, des absences ou au contraire une agitation. Seul un professionnel à l’écoute pourra diagnostiquer une dépression chez un enfant.

Adolescent

La confiance en soi est souvent ébranlée à l’adolescence. La pression du regard des autres, de la réussite scolaire, la peur de l’avenir sont autant de facteurs pouvant mener à la dépression. La dépression chez eux peut se manifester par des conduites mettant en risque leur santé : abus d’alcool, prise de drogues ou de médicaments, agitation, violence verbale ou indifférence apparente. L’adolescent a besoin de l’aide d’un professionnel à l’écoute pour parler de ses problèmes.

Jeunes

L’entrée dans la vie active, les pressions sociales, les nouvelles charges, les changements de vie sont autant de facteurs de risque qui peuvent déclencher une dépression. Il faut particulièrement veiller à maintenir une hygiène de vie équilibrante (alimentation, sommeil, activité physique, loisirs). Face aux nouvelles responsabilités, il est indispensable de rester conscient de ses limites et ne pas être trop exigeant envers soi-même.

Pour aller plus loin