Torchons

Des torchons de cuisine à l’origine d’intoxications alimentaires ?

Des chercheurs ont récemment étudié les bactéries se trouvant sur les torchons de cuisine et ont obtenu des résultats surprenants. Mais alors, ces morceaux de tissu que l’on utilise tous les jours représenteraient-t-ils des risques pour notre santé ?

Des bactéries sur les torchons de cuisine

Vous êtes-vous déjà demandé combien de bactéries résident sur vos torchons de cuisine ? Une équipe de chercheurs de l’université de Maurice a décidé de répondre à cette question en réalisant une étude qu’ils ont présentée au congrès annuel de la Société américaine de microbiologie à Atlanta, le 9 juin 2018. Les scientifiques ont collecté et examiné 100 torchons de cuisine auprès de familles auxquelles ils ont fait remplir un questionnaire concernant leurs conditions de vie. D’après les résultats de l’étude, près de la moitié des torchons (49 %) présentaient une croissance bactérienne.

Quels facteurs influencent la croissance bactérienne ?

D’après les chercheurs, les membres de la famille sont un facteur influençant ces résultats. Les familles plus grandes ou celles ayant des enfants ou des personnes âgées se sont retrouvés avec plus de bactéries sur leurs torchons de cuisine.  Les familles consommant de la viande, ayant des torchons “multi-usages” (utilisés pour essuyer la vaisselle, les surfaces de cuisine, les mains…), ou laissant leurs torchons dans l’humidité sembleraient avoir plus de risque de promouvoir l’apparition d’agents pathogènes.

Quels types de bactéries sur les torchons de cuisine?

Parmi les 49 échantillons testés positifs pour la croissance bactérienne :

  • 36,7 % présentaient des coliformes, famille de bactéries comprenant Escherichia coli
  • 36,7 % des entérocoques (Enterococcus)
  • 30,6 % des bactéries du genre Pseudomonas
  • 28,8 % des Bacillus
  • et 14,3 % des staphylocoques dorés (Staphylococcus aureus).

Une prévalence accrue des staphylocoques dorés a été noté sur les torchons des familles ayant un statut socioéconomique plus bas ainsi que celles ayant des enfants. En outre, staphylocoques dorés et coliformes étaient plus présents sur les torchons de cuisine des familles non végétariennes.

D’autre part, les torchons humides présentaient plus de coliformes que les torchons secs. La présence d’Escherichia coli était un indicateur d’une possible contamination fécale due à un manque d’hygiène (mauvais lavage des mains). Les chercheurs ont conclu de ces résultats que les torchons de cuisine pourraient être une importante source de contamination bactérienne, pouvant mener à des intoxications alimentaires.

Comment prévenir la croissance bactérienne dans les cuisines ?

Il existe des mesures préventives qui peuvent minimiser le risque d’intoxications alimentaires pouvant être causées par la présence de bactéries sur les torchons de cuisine. Pour commencer, il est important de changer ces torchons régulièrement et de les désinfecter ou de les laver à 60°C. Certains experts conseillant même de les changer tous les jours. Les chiffons jetables ou les essuie-tout sont une bonne solution pour éviter une propagation bactérienne. Assurez-vous que les surfaces sont propres avant de cuisiner et évitez d’utiliser les mêmes planches à découper pour les aliments non cuits, tels que la viande crue et le reste de vos aliments. Pensez également à toujours vous laver les mains après avoir cuisiné certains aliments tels que la viande crue et nettoyez toujours les surfaces que vous avez utilisées pour cuisiner.

Julija Meilunaite, rédactrice

Rédactrice WEB et auteure de livres

Rédactrice WEB et auteure de livres

Pour aller plus loin