Quelle est la différence entre aimer s'acheter un vêtement ou un gadget de temps en temps et être véritablement atteint d'oniomanie ? Faisons le point sur la pathologie dont souffre les "accros au shopping"

Aussi appelée « oniomanie », cette pathologie consiste à acheter sans limites. La personne ressent un besoin irrépressible d’acheter, son envie devient obsédante. Ces achats, réalisés dans l’urgence vont tout d’abord être source de plaisir (assouvissement du besoin), puis entraîner une phase de culpabilité, voire de honte, face à l’impossibilité de se contrôler.

Les achats n’ont pas de rôle utilitaire, l’intérêt pour la personne en situation d’addiction est l’acte d’achat, l’acquisition. L’achat compulsif en lui-même n’est pas problématique, c’est la répétition régulière de la situation qui est un signe de dépendance. Malgré des conséquences néfastes (financières, familiales et sociales), si la personne est dans l’impossibilité de contrôler ses dépendances, elle entre dans le piège de l’addiction. 

Les causes de ce comportement peuvent être multiples, par exemple : combler un ennui ou une sensation de vide existentiel, rechercher une amélioration de l’estime de soi et/ou de valorisation sociale, besoin d’affirmation identitaire …

Pour aller plus loin