Il nous est tous arrivé de nous demander quelles bactéries ou virus pouvaient bien se trouver sur la barre de maintien que nous venions d’empoigner dans le métro ou le bus. Pour éviter la transmission des germes, se laver les mains est un réflexe à adopter.

Des centaines de bactéries différentes

Prendre les transports en commun, c’est économique et écologique mais cela multiplie par six le risque de contracter une infection respiratoire, d’après une étude britannique.Réalisée lors d’une épidémie de grippe, elle s’est basée sur un groupe de 200 patients. En outre, une autre étude réalisée cette fois-ci par des chercheurs de l’université de Cornell aux États-Unis a démontré la présence de 637 micro-organismes connus dans le métro de New York. Si la plupart d’entre eux sont en réalité inoffensifs, quelques bactéries sont bel et bien liées au développement de certaines maladies, voire antibio-résistantes.

Un geste réflexe à adopter : le lavage des mains

Pour lutter contre la transmission des germes, le lavage des mains est le premier geste à adopter. Seuls 30% des Français ont le réflexe de se laver les mains après avoir pris les transports en communs selon l’INPES. Pourtant, 80% des microbes se transmettent par les mains, toujours selon l’INPES.

 

Le Ministère des Solidarités et de la Santé recommande de systématiquement se laver les mains :

 

Avant

  1. de toucher un bébé

  2. de préparer un repas, de servir de la nourriture, de manger

 

Après

  1. s’être mouché, avoir toussé ou éternué, après avoir rendu visite à une personne malade, s’être occupé d’un bébé

  2. après chaque sortie à l’extérieur, après avoir pris les transports en commun en arrivant au bureau ou à son domicile

  3. être allé aux toilettes

 

Comment faire ?

 

  • Il faut se laver les mains à l’eau et au savon (de préférence liquide) ;

  • Pendant 30 secondes ;

  • En frottant les ongles, le bout des doigts, la paume et l’extérieur des mains, les jointures et les poignets ;

  • Il faut se sécher les mains avec une serviette propre ou à l’air libre.

  • Une solution hydro-alcoolique peut aussi être utilisée sur des mains non souillées.

 

Pour apprendre aux enfants à bien se laver les mains, une méthode consistant à chanter la chanson «Joyeux anniversaire» a fait ses preuves !

Pour aller plus loin