Femme avec un Mal de tête

Faire l'amour fait baisser le mal de tête

Selon une étude, faire l'amour quand on a la migraine serait un bon moyen de faire baisser partiellement ou totalement le mal de tête.

Quand faire l’amour atténue la douleur … deux fois sur trois

Des chercheurs de l’université de Münster en Allemagne viennent de réaliser une étude afin de démontrer que dans la plupart des cas, faire l’amour pendant la migraine permettrait de faire diminuer significativement les maux de tête.

L’étude a été menée auprès de 1000 personnes souffrant de migraine ou d’algie vasculaire. Il leur a ainsi été demandé si les effets ressentis pendant les rapports sexuels avaient un impact, positif ou négatif, sur la douleur. Parmi toutes les personnes qui ont répondu, 60% ont indiqué que le sexe diminuait ou faisait totalement disparaître la douleur. Par contre, 33% des sujets n’ont pas spécialement apprécié l’expérience et ont déclaré que les douleurs empiraient pendant ou après l’acte.

Faire l’amour pendant une migraine pourrait donc en réduire les symptômes dans ⅔ des cas. Pour le tiers restant en revanche, c’est l’effet inverse qui se produirait avec un mal de tête encore plus important… l’excuse de la migraine tient donc toujours !

Le sexe est plus fort que l’aspirine

De nombreuses explications ont été avancées pour expliquer pourquoi la douleur diminue pendant l’acte sexuel. L’une d’elles est que l’effet analgésique est rendu possible grâce à la production d’endorphines au moment de l’orgasme (à condition d’en avoir un pendant le rapport !), la sensation de bien-être qu’ils provoquent mais aussi leurs propriétés antidouleurs.

Stefan Evers, une des personnes à l’origine de l’étude, émet également l’hypothèse que les personnes n’ayant pas vu leur état s’améliorer pendant l’acte sexuel sont probablement des petits producteurs d’endorphines mais aucune expérience n’est venue confirmer ces propos.

Toutefois, il peut être difficile pour une personne souffrant de migraines d’avoir envie de faire l’amour car la douleur est généralement amplifiée par la lumière, le bruit ou les mouvements. Ce n’est donc pas totalement une excuse, d’autant plus que l’orgasme n’est pas toujours garanti !

Clément Kolodziejczak

Rédacteur Web Seo et Blogueur

Rédacteur Web Seo et Blogueur

Pour aller plus loin