Focus sur l’Association François-Xavier Bagnoud

L'objectif : les mener vers une autonomie économique et sociale

L’Association François-Xavier Bagnoud (AFXB) est une organisation non gouvernementale (ONG) internationale dont l’objectif est d’apporter un soutien aux communautés touchées par le sida et la pauvreté. Elle a été fondée par la comtesse Albina du Boisrouvray en 1989.

L’association François-Xavier Bagnoud

Présente dans 18 pays et composée d’une équipe de 500 collaborateurs, l’association a été nommée d’après un pilote suisse spécialisé dans le sauvetage : François-Xavier Bagnoud. Celui-ci est décédé en 1986 lors d’une mission au Mali, alors qu’il n’avait que 24 ans. Trois ans après, sa mère, Albina du Boisrouvray, accompagnée de la famille et des amis du pilote, a fondé l’AFXB dans le but de perpétuer les valeurs de compassion et de générosité qui guidaient la vie du jeune homme. L’engagement de l’association réside dans l’amélioration des conditions de vie de personnes vulnérables (enfants, femmes, handicapés, personnes malades) avec ses programmes de Développement Communautaire (VillageFXB), d’Education, de Santé et de Protection. A ce jour, plus de 18 millions d’adultes et d’enfants ont bénéficié du soutien de l’AFXB.

Le programme VillageFXB

Pour aider les personnes vulnérables, l’objectif du programme Village FXB est de les mener vers une autonomie économique et sociale avec des actions menées sur trois ans. Le but de la première année est de construire les fondations en couvrant la totalité des frais d’éducation et de santé, tout en apportant une aide sur le plan nutritionnel. L’année suivante, ce sont les compétences et le savoir qui sont mis à l’honneur. L’association introduit alors la notion de micro-crédit et d’épargne tout en contribuant à 25 % des frais d’éducation et de santé. La dernière année se base sur la stabilité et l’autonomie où les participants sont mis sur la voie de l’autosuffisance. L’autonomisation économique est le facteur principal de l’AFXB pour casser le cycle de la pauvreté. L’association offre ainsi une aide financière aux participants tout en facilitant leur intégration dans le domaine financier, le but étant de les mener vers une activité génératrice de revenus.

Journée Mondiale des Orphelins du Sida

C’est Albina du Boisrouvray qui a mis en place la Journée Mondiale des Orphelins du Sida (JMOS) en 2002 dans le but de sensibiliser les gouvernements et le public à la détresse des millions d’enfants affectés par cette pandémie. Chaque 7 mai, l’AFXB donne une voix à ces orphelins du sida qui, touchés par une profonde misère, n’ont aucun moyen de se faire entendre. L’objectif de l’association est d’attirer l’attention des médias et du public sur cette cause et mettre en avant les répercussions de la désocialisation de ces enfants vulnérables. L’AFXB cherche aussi à sensibiliser les gouvernements pour les mener à prendre des mesures de réintégration dans la société de ces enfants. Le but est ainsi de prodiguer un avenir aux orphelins du sida en les aidant à se bâtir une place dans la société à travers des programmes de développement communautaire. En acquérant une certaine autonomie, ces communautés peuvent alors prendre en charge et élever leurs orphelins.  L’AFXB offre non seulement une scolarité aux enfants mais également un soutien médical, psychosocial et nutritionnel aux familles d’accueil.

Julija Meilunaite, rédactrice

Rédactrice WEB et auteure de livres

Rédactrice WEB et auteure de livres

Pour aller plus loin