Fonio : une céréale gluten free riche en nutriments

Céréale ouest-africaine, le fonio se fait petit à petit une place dans les pays occidentaux. Sans gluten et riche en protéines, il serait aujourd’hui le « nouveau quinoa ».

Les vertus insoupçonnées du fonio

Les vertus insoupçonnées du fonio

Ce qui fait du fonio une céréale si particulière c’est qu’elle ne contient pas de gluten. Sa composition nutritionnelle se rapprochant quelque peu de celle du blé, c’est une excellente alternative pour les personnes victimes de maladie cœliaque. C’est un aliment qui se digère facilement, est diététique de par sa faible teneur en calories, et nourrissant.  Pour les diabétiques, le fonio serait à privilégier face aux autres céréales avec toutefois une consommation modérée, en suivant les conseils d’un professionnel de la santé. Il faut savoir que des quantités trop élevées pourraient créer une hyperglycémie chez les personnes atteintes de diabète, c’est pourquoi il est important de rester vigilant. Il est préférable d’éviter les sauces riches en lipides et/ou en glucides en accompagnement.  

Une céréale aux bienfaits variés

Le fonio étant un grain entier, il est riche en antioxydants, fibres, vitamines B, magnésium, zinc, cuivre et fer. Qui plus est, on y retrouve également des acides aminés ou dérivés d'acides aminés tels que la cystine et la méthionine qui participent au maintien d’un bon métabolisme. Son indice glycémique (IG) est plus faible que celui du riz blanc. Le calcul de l’IG d’un aliment se base sur ses effets sur le taux de glucose dans le sang au cours des deux heures qui suivent l’ingestion. Plus la consommation d’un aliment augmente la glycémie, plus l’IG est élevé. Une alimentation à indice glycémique faible aurait un effet bénéfique sur la santé, notamment en réduisant le risque de diabète de type 2, en contrôlant la glycémie, le cholestérol et ainsi l’excès de poids, le tout en diminuant le risque de maladies cardiovasculaires.

Une production en pleine croissance

Ainsi, le fonio, cette céréale africaine longtemps négligée, pourrait petit à petit se faire une place bien méritée dans l’alimentation occidentale. La perception du fonio est en train de changer alors qu’il a été pendant longtemps considéré comme une céréale rustique. Il est aujourd’hui de plus en plus prisé par les consommateurs urbains et son exportation prend de l’ampleur. Bien que ses bénéfices soient exagérés par certains qui la considèrent comme la « céréale du siècle », ses qualités nutritionnelles et l’absence de gluten en font un aliment très intéressant, quelque peu similaire au riz. De nos jours, on retrouve le fonio dans les supermarchés des grandes villes de l’Afrique de l’Ouest et c’est une céréale régulièrement exportée aux Etats-Unis et en Europe, où l’on note une popularité croissante des produits naturels et des plats originaux. Il faut toutefois garder à l’esprit que les pays occidentaux cultivent déjà d’autres céréales « rustiques » et « sans gluten », c’est pourquoi le développement du fonio devrait tout d’abord être concentré sur les pays austraux, plus particulièrement ceux des producteurs.

Julija Meilunaite, rédactrice

Rédactrice WEB et auteure de livres

Rédactrice WEB et auteure de livres

Pour aller plus loin