Mannequin d'acupuncture

L’acupuncture : efficacité et dangers

L’acupuncture est un système thérapeutique qui prend ses racines dans la tradition médicale chinoise. Elle fait partie des médecines alternatives qui séduisent de plus en plus d’adeptes. Point sur son efficacité.

L’acupuncture : qu’est-ce que c’est ?

L’acupuncture consiste en la stimulation de zones précises du corps que l’on appelle « points d’acupuncture ». Divers moyens sont utilisés pour stimuler ces points. Généralement, c’est le recours aux aiguilles qui est favorisé mais d’autres moyens physiques ou physico-chimiques peuvent également trouver leur place. L’acupuncture peut être indiquée dans de nombreuses situations. Elle est très souvent utilisée pour faire face à des douleurs chroniques telles que les migraines ou l’arthrose mais aussi dans le traitement de la dépression, de l’anxiété ou de l’insomnie. Elle pourrait également aider les personnes souffrant d’addictions et soulager certains troubles liés à la grossesse (nausées, douleurs etc.). D’après certains praticiens, d’autres vertus thérapeutiques seraient aussi à prendre en compte : dans le traitement d’allergies, de troubles digestifs, de pathologies ORL, et pour atténuer les effets indésirables de certains traitements.

L’acupuncture : un allié de la médecine occidentale ?

Depuis 1997, un certain nombre de groupes de chercheurs et des comités d’experts ont établi l’efficacité de l’acupuncture face à la nausée et les vomissements liés aux traitements de chimiothérapie et aux interventions chirurgicales.  D’après une revue et analyse réalisée par l’Organisation mondiale de la santé en 2002, les résultats des essais cliniques sont aujourd’hui suffisants pour affirmer que l’acupuncture est un traitement complémentaire efficace pour un grand nombre de symptômes ou de pathologies. Parmi eux, les effets indésirables de la radiothérapie et de la chimiothérapie, différents types de douleurs et des symptômes psychologiques tels que la dépression. Qui plus est, les auteurs d’une revue systématique de 15 essais datant de 2008, incluant 1 166 sujets, ont établi que l’acupuncture est bel et bien efficace face aux nausées et vomissements post-chirurgicaux mais également dans la gestion de la douleur associée.

L’acupuncture est-elle sans danger ?

Bien qu’il existe des risques associés à l’acupuncture, d’après de très nombreuses études, la prévalence des effets secondaires graves est minime en comparaison de celle d’un grand nombre de traitements pharmacologiques. Généralement, les effets indésirables sont de faible intensité, incluant des saignements, des douleurs lors de l’insertion de l’aiguille ou des hématomes aux points d’insertion. D’autres effets secondaires ont été reportés dont des lipothymies (malaise sans perte de conscience), des symptômes exacerbés lors de l’insertion de l’aiguille ainsi qu’une certaine fatigue pendant et après le traitement. Il est aussi arrivé que des incidents graves soient reportés tels que des pneumothorax, des accidents vasculaires et cardiaques ou des accidents neurologiques. Cependant, il reste difficile de savoir si ces évènements doivent réellement être attribués à l’acupuncture car ils peuvent survenir de manière spontanée, sans être liés au traitement. En fin de compte, le risque d’effets indésirables demeure très faible face à certains troubles pour lesquels l’acupuncture s’avère efficace.

Julija Meilunaite, rédactrice

Rédactrice WEB et auteure de livres

Rédactrice WEB et auteure de livres

Pour aller plus loin