Chaque enfant qui vient au monde fait face à des maladies du foie ; selon l’AMFE (Association Maladies Foie Enfants). Il en existe environ 40 pouvant affecter seulement les enfants et les plus jeunes, et leurs causes sont très souvent inconnues. Parfois, le dépistage intervient trop tardivement, malgré le caractère mortel de ces maladies. Fort de ce constat, il a été créé en 2016, la journée nationale des maladies du foie des enfants, mieux connue sous l’appellation de « journée jaune ».

Qu’est-ce que la journée jaune ? D’où vient-elle ?

La journée jaune est tout simplement la journée nationale consacrée aux pathologies hépatiques de l’enfant. Créée en 2016 par l’AMFE, elle a lieu chaque 1er vendredi du mois de mars. Cette année, il s’agit donc de sa troisième édition et se déroule le vendredi 2 mars 2018.

La journée jaune vient du fameux « Big Yellow Friday » (ou Grand Vendredi Jaune) développé par la Children's Liver Disease Foundation du Royaume-Uni ; du moins, elle s’inspire de ce concept et prend modèle sur cette association. Elle a été baptisée ainsi, parce que le jaune est souvent symptomatique des maladies du foie chez les enfants, comme chez les adultes.
En raison du succès de cette initiative, l’AMFE a décidé de convertir « La journée Jaune » en «​​​​​ Mois Jaune ». Le mois de mars sera donc désormais dédié aux pathologies hépatiques notamment celles spécifiques aux enfants.v

Quel est l’objectif de la journée jaune ?

Le principal objectif de cette journée est de sensibiliser le grand public aux dangers et risques des maladies du foie chez les enfants. Cela passe par la participation des familles, des sociétés, des hôpitaux, des collectivités et des écoles à la médiatisation de ces pathologies, à travers plusieurs initiatives et activités autour de la couleur jaune, caractéristique des maladies hépatiques.

Cette journée vise également à collecter des dons pour assister les enfants atteints de maladies hépatiques, dont l’avenir dépend le plus souvent d’une transplantation hépatique. Elle est donc l’occasion d’être solidaire, de montrer son soutien à ces enfants et à leurs familles. Ces fonds sont destinés au financement des activités d’animation et de sensibilisation auprès des enfants, notamment en milieu médicalisé, mais aussi au financement de la recherche sur ces maladies car certaines, bien que graves, voire mortelles, ont des origines encore inconnues. Les dons participent donc à l’élaboration de nouveaux traitements. Enfin, pour les familles les plus touchées, il s’agit d’une main secourable grâce au financement de soins ou d'aménagements parfois couteux. 

Comment participer à la journée jaune ?

Vous souhaitez vous impliquer en faveur de la recherche sur les maladies hépatiques et des enfants malades, rien de plus simple : il vous suffit de faire du jaune la couleur de vos actions de cette journée, que vous soyez seul, en famille, entre amis ou entre collègues.

Voici quelques exemples d’investissements facilement réalisables par tous :

  • Vous pouvez opter pour une participation vestimentaire, en vous habillant en jaune, en portant des accessoires jaunes, ou en vous déguisant en jaune.
  • Vous pouvez aussi mettre votre créativité au service de cette cause, en réalisant des objets, des dessins, des peintures… avec des matériaux jaunes.
  • Si vous aimez cuisiner, vous pouvez faire des plats, des desserts et même des boissons à partir d’aliments jaunes.

Pour ceux, qui se sentirait une âme plus entreprenante, vous pouvez également organiser des activités de collecte des fonds chez vous, au sein de votre entreprise, à l’école, ou bien encore sur Internet en partageant l’appel aux dons (et même des textes à propos des maladies du foie des enfants, comme celui-ci) sur vos réseaux sociaux.

Rose Bidzogo

Rédactrice

Rédactrice

Pour aller plus loin