La peur de l’échec peut concerner les domaines social, cognitif et moteur jusqu'à contrôler la personne.

La peur de l’échec est une forme d’anxiété qui peut concerner le domaine cognitif (anxiété d’échouer à des tâches scolaires, de recevoir une appréciation négative), social (peur d’être rejeté ou de recevoir une appréciation négative), moteur (d’échouer à accomplir une tâche motrice) Elle peut prendre complètement le dessus en situation. Elle est en lien avec une mauvaise image de soi, laquelle augmente les probabilités effectives d’échec, lesquelles à leur tour majoreront la peur d’échouer. La peur de l’échec peut céder à des démarches thérapeutiques contribuant au développement de l’image de soi et de l’affirmation.

Symptômes de la peur de l’échec

Les symptômes cognitifs :

Image de soi négative, autocritique négative, imputation de l’échec à soi-même, difficulté à accepter un compliment, être trop exigent ou trop accommodant envers soi-même

Les symptômes physiques :

Rougir, Palpitations, Transpiration, Douleurs d’estomac, Douleurs intestinales, Maux de tête, Hyperventilation, Black-out

Les symptômes comportementaux :

Perfectionnisme ou au contraire évitement, Rêvasseries

Pour aller plus loin