Selon l’Organisation Mondiale de la Santé : « La vaccination consiste à immuniser une personne contre une maladie infectieuse, généralement en lui administrant un vaccin. Les vaccins, qui stimulent le système immunitaire, prémunissent la personne d’une infection ou d’une maladie ». Elle atteste de l’efficacité de celle-ci : « Il est établi que la vaccination permet de combattre et d’éliminer des maladies infectieuses potentiellement mortelles et on estime qu’ainsi plus de 2 à 3 millions de décès par an sont évités. C’est l’un des investissements les plus rentables dans le domaine de la santé ».

Mode d’action

Lorsque le corps est en contact avec un microbe, le système immunitaire est sollicité pour se protéger l’organisme contre l’infection en fabricant des anticorps spécifiques au microbe rencontré.

 La vaccination consiste à injecter dans l’organisme d’un individu en bonne santé une substance atténuée ou inactive d’un agent infectieux, c'est-à-dire une substance rendue inoffensive qui n'entraîne pas de maladie mais permet au corps de la « reconnaître ». Il peut s’agir d’un microbe atténué ou d’une toxine rendue inactive. Le corps va alors lancer une réaction immunitaire de production d’anticorps pour se défendre contre cette substance. Cette réaction restera en mémoire et la prochaine fois que le corps sera en contact avec le microbe, il sera en capacité de lutter efficacement et rapidement contre celui-ci pour éviter la maladie car il aura en mémoire les anticorps spécifiques à cette maladie. 

Pour mieux comprendre le mode de fonctionnement de la vaccination, vous pouvez consultez la vidéo du dossier « Vaccination » du site ameli.fr.

Pour aller plus loin