Le préservatif interne, moins connu mais tout aussi efficace que le préservatif externe, permet de se protéger d'une grossesse non désirée et des Infections Sexuellement Transmissibles (IST).

Comment fonctionne le préservatif interne ?

Encore appelé « Fémidom », le préservatif interne, qu’on appelle parfois également préservatif féminin, est commercialisé depuis 1998. Il permet de constituer un rempart contre les spermatozoïdes contenus dans le liquide séminal lors des rapports sexuels. Grâce à cette barrière, les spermatozoïdes ne peuvent plus aller à la rencontre de l’ovule pour le féconder. À l’image du préservatif masculin, il se place avant tout rapport sexuel et doit être renouvelé pour chaque nouveau rapport.

Ce préservatif est composé d’un anneau externe à une extrémité et d’un anneau interne à l’autre extrémité. L’anneau externe, plus grand et plus fin que l’anneau interne, reste en dehors du vagin et recouvre entièrement les lèvres tandis que le plus petit anneau s’introduit à l’intérieur du vagin. Contrôlable par la femme au moment de l’acte sexuel, ce préservatif est idéal pour les personnes allergiques au latex car il n’en contient pas. En effet, il est fabriqué à base de nitrile, une matière utilisée également dans la fabrication des gants chirurgicaux.

Il est conçu pour fonctionner comme une seconde peau. Il est toutefois déconseillé de l’utiliser avec un préservatif externe souvent appelé préservatif « masculin », car les frottements peuvent occasionner des déchirures, rendant les deux préservatifs inefficaces.

Un moyen efficace de contraception et de lutte contre les IST

Le préservatif interne est l’un des moyens de protection les plus efficaces puisqu'il constitue une barrière infranchissable contre les spermatozoïdes lors de l’éjaculation. De plus, en recouvrant totalement la vulve, il limite les contacts entre les organes génitaux ainsi que les échanges de fluides corporels entre les partenaires. Ainsi, il permet de prévenir le VIH et les autres IST (infections sexuellement transmissibles).  

Ce préservatif est d’autant plus important que selon l’OMS les femmes sont plus exposées au VIH et aux infections sexuellement transmissibles que les hommes.

Une journée consacrée à la promotion du préservatif interne

Chaque année, le 16 septembre est dédié à la journée de promotion du préservatif interne. Pour l’occasion, de nombreuses associations travaillent pour faire tomber les stéréotypes liés à l’utilisation des préservatifs et lever davantage le voile sur un outil de contraception encore très peu utilisé. Cette journée permet surtout de sensibiliser et d’informer les femmes sur l’importance d’utiliser le préservatif interne comme moyen de protection et de prévention durant leurs relations sexuelles.

Clément Kolodziejczak

Rédacteur Web Seo et Blogueur

Rédacteur Web Seo et Blogueur

Pour aller plus loin

Intemporel

La trichomonase

La trichomonase, ou infection à trichomonas vagin…

La trichomonase