Les principaux rôles du sang

Les globules rouges assurent le transport des gaz respiratoires (dioxygène et dioxyde de carbone).

Les globules blancs jouent un rôle fondamental dans la lutte anti-microbienne (phagocytose, sécrétion d’anticorps notamment).

Les plaquettes colmatent les brèches dans la paroi des vaisseaux sanguins.

Par l’intermédiaire du plasma, le sang assure la nutrition des cellules et l’évacuation des déchets comme le montre sa composition. De plus, il répartit dans l’organisme les substances actives et possède des propriétés coagulantes (facteurs de coagulation).

Les globules rouges

Ils sont utilisés en cas d’hémorragies importantes consécutives à un accident ou à une opération, mais aussi pour des maladies chroniques comme la thalassémie, la drépanocytose et les cancers.

Lors d’une opération chirurgicale, une hémorragie peut survenir. Il faut alors procéder à une transfusion de globules rouges. Il peut s’agir d’une intervention prévue, mais également d’une urgence. Dans ce cas, lorsque le malade a perdu une grande quantité de sang, il est nécessaire de transfuser des globules rouges et du plasma pour faciliter la coagulation et arrêter le saignement.

Le plasma

Le plasma est utilisé pour la fabrication des médicaments dérivés du sang destinés aux traitements des hémophiles, aux personnes atteintes de déficit immunitaire sévère.

Les plaquettes sont transfusées pour éviter ou stopper les hémorragies. L’organisme ne produit pas assez de plaquettes lors de certaines maladies du sang ou à l’occasion d’une chimiothérapie. Elles sont indispensables dans le traitement de nombreux cancers dont les leucémies, notamment lorsque la chimiothérapie a détruit les cellules sanguines.

Rôle des lymphocytes

Les lymphocytes B produisent des anticorps dirigés contre un antigène spécifique. Ces molécules, également appelées « immunoglobulines », circulent dans le plasma. Les anticorps se fixent sur leur antigène spécifique et le neutralisent (complexe antigène-anticorps).

Les lymphocytes T sont responsables de l’immunité cellulaire. Ils détruisent les cellules (bactéries, cellules cancéreuses) reconnues comme étrangères par un mécanisme complexe utilisant des substances chimiques toxiques. Ce mécanisme est parfois appelé « baiser de la mort ».

Les rôles principaux des globules blancs

Ils migrent des vaisseaux sanguins pour aller sur les lieux où les agents infectieux entrent dans l’organisme.  Ils absorbent et détruisent les microbes responsables d’une infection. Ils s’accolent aux microbes et produisent des substances toxiques qui les détruisent. Ils produisent dans le plasma des substances capables de détruire les cellules qui portent des antigènes étrangers à l’organisme.

Sources

Plaquette d’information fournie par l’Etablissement Français du Sang

Site de l’Etablissement Français du Sang

Pour aller plus loin