La retraite, ça se prépare ! Avez-vous réfléchi aux changements qui vont survenir dans votre vie quotidienne dès votre départ à la retraite ? Pour vous aider à les aborder nous vous proposons un autotest qui vous permettra de savoir où vous en êtes de votre préparation. Les étapes peuvent être abordées dans n’importe quel ordre.
1
Quiz terminé !

Découvrez votre score et le détail des réponses en vous connectant à votre compte

Vous n'avez pas encore de compte ? c'est gratuit et rapide !

points
Vous êtes très bien préparé !

Bravo, vous avez réfléchi aux conséquences liées à votre départ en retraite sur votre vie future de retraité. Vous mettez tout en œuvre pour qu’elle se passe au mieux. Bonne retraite.

Partagez vos résultats
points
Vous êtes relativement bien préparé. Continuez vous effort, vous y êtes presque !

Vous avez identifié la plupart des enjeux liés à votre départ à la retraite sur votre future vie. Vous êtes sur la bonne voie pour que la transition emploi-retraite se passe au mieux. Nous vous encourageons à poursuivre votre réflexion en abordant les questions auxquelles vous avez répondu NON. N’hésitez pas à échanger avec vos proches, vos amis, des retraités voire des professionnels des secteurs sanitaires et sociaux. Bonne retraite.

Partagez vos résultats
points
50/50 ou moins c'est un bon début ! Approfondissez vos préparatifs grâce aux 12 clés de ce test

Vous avez identifié une partie des enjeux liés à votre départ à la retraite sur votre future vie. Dites vous que ces réflexions vont vous permettre de faciliter la transition emploi-retraite. Continuez votre réflexion en abordant les questions auxquelles vous avez répondu NON. N’hésitez pas à échanger avec vos proches, vos amis, des retraités voire des professionnels des secteurs sanitaires et sociaux. Bonne retraite.

Partagez vos résultats
points
Se préparer permet d'être plus serein le moment venu ... Pensez-y ;)

Si vous souhaitez que votre départ à la retraite se passe au mieux, sachez que les réflexions abordées dans ce test faciliteront votre transition emploi-retraite. N’hésitez pas à échanger avec vos proches, vos amis, des retraités voire des professionnels des secteurs sanitaires et sociaux. Bonne retraite.

Partagez vos résultats
  1. J’ai estimé le montant de mes revenus futurs

    Si OUI : cela signifie que vous connaissez l’écart entre votre dernier salaire et votre première pension. Cette information est importante car elle intervient pour déterminer la date de votre départ à la retraite, pour envisager les modalités de celle-ci et pour prévoir votre budget.

    Si NON : n’attendez pas pour faire les démarches et connaître vos revenus futurs. Il est important pour préparer sa retraite de connaître l’écart entre votre dernier salaire et votre première pension. Cette information intervient pour déterminer la date de votre départ à la retraite, pour envisager les modalités de celle-ci et pour prévoir votre budget.

  2. Je fais le point sur ce que m’a apporté mon activité professionnelle et sur ses manques

    Si OUI : vous avez donc identifié ce que vous a apporté votre activité professionnelle (compétences, responsabilité, relations humaines, plaisir) et ce qui vous a manqué. Cette réflexion va vous permettre de prendre de la distance avec votre vie professionnelle et de transférer les acquis dans vos futures activités de retraité et de pourvoir aux manques de la vie professionnelle.

    Si NON : Pensez à faire ce bilan car il vous aidera à prendre de la distance avec votre vie professionnelle. C’est toute votre carrière qu’il faut apprécier en recherchant ce qu’elle vous a apporté (compétences, responsabilité, relations humaines, plaisir) ainsi que ce qui a manqué. Cette réflexion vous permettra aussi de transférer les acquis dans vos futures activités de retraité et de pourvoir aux manques de la vie professionnelle.

  3. J’ai réalisé un bilan de santé il y a moins de trois ans

    Si OUI : les données de votre bilan de santé serviront de point de départ pour suivre l’évolution de celle-ci tout au long de votre retraite. Il faut en particulier surveiller et soigner régulièrement les fonctions qui déterminent la qualité de votre vie à savoir : la vision, l’audition, la dentition, les muscles du périnée (rôle dans la continence urinaire et la sexualité) et les pieds (organe essentiel pour l’équilibre et la locomotion).

    Si NON : prenez soin de vous en faisant réaliser un bilan de santé. Les données de ce bilan serviront de point de départ pour suivre l’évolution de votre santé tout au long de votre retraite. Il faut en particulier surveiller et soigner régulièrement les fonctions qui déterminent la qualité de votre vie à savoir : la vision, l’audition, la dentition, les muscles du périnée (rôle dans la continence urinaire et la sexualité) et les pieds (organe essentiel pour l’équilibre et la locomotion).

  4. Je me suis informé sur les avantages et les risques des activités physiques à la retraite

    Si OUI : vous êtes probablement convaincu que l’activité physique, notamment sportive de loisir, permet de conserver un bon état de santé et de diminuer les risques de maladies chroniques et invalidantes avec l’avancée en âge. Vous avez raison, et il est recommandé de choisir son ou ses activités physiques en fonction des besoins de son organisme. Au départ à la retraite il ne faut pas faire n’importe quoi, n’importe comment, en particulier si vous n’avez pas eu d’activités physiques pendant votre vie professionnelle. N’hésitez-pas à demander conseil à des professionnels de l’activité physique.

    Si NON : vous devriez considérer que la réalisation d’activités physiques, notamment sportives de loisir, a fait la preuve de son efficacité pour conserver un bon état de santé et de diminuer les risques de maladies chroniques et invalidantes avec l’avancée en âge. Encore faut-il que cette activité physique soit adaptée aux besoins de votre organisme. Au départ à la retraite il ne faut pas faire n’importe quoi, n’importe comment, en particulier si vous n’avez pas eu d’activités physiques pendant votre vie professionnelle. N’hésitez-pas à demander conseil à des professionnels de l’activité physique.

  5. Je connais les besoins de mon organisme en matière d’alimentation compte tenu de mon vieillissement

    Si OUI : L’alimentation a en effet un rôle clef dans la conservation de la santé si l’on connaît les besoins de son organisme. A la retraite il importe d’avoir une alimentation suffisante, équilibrée dans ses différentes composantes (féculents, fruits et légumes, laitages, viandes, poissons, huile végétale) et appropriée à votre état de santé et à vos activités. Le départ à la retraite est un moment favorable pour reconsidérer son alimentation.

    Si NON : renseignez-vous auprès d’un professionnel de la nutrition pour connaître les aliments et les nutriments les mieux adaptés à votre santé et à votre âge. En effet, l’alimentation a un rôle clef dans la conservation de la santé si l’on connaît les besoins de son organisme. A la retraite il importe d’avoir une alimentation suffisante, équilibrée dans ses différentes composantes (féculents, fruits et légumes, laitages, viandes, poissons, huile végétale) et appropriée à votre état de santé et à vos activités. Le départ à la retraite est un moment favorable pour reconsidérer son alimentation.

  6. J’ai réfléchi à mon nouveau rythme de vie que va entraîner l’absence de contraintes professionnelles

    Si OUI : vous avez pris conscience que le passage à la retraite va bouleverser vos habitudes de vie. Vous allez passer d’un temps où le travail est central à un temps libre qu’il va falloir investir autrement. C’est vous qui allez définir de nouveaux repères pour le lever, le coucher, voire la sieste. Vous allez devoir aussi reconsidérer le temps consacré aux soins corporels, aux tâches ménagères, à votre conjoint, à la famille et à vos nouvelles occupations.

    Si NON : Pensez-y car le passage à la retraite va bouleverser vos habitudes de vie. Vous allez passer d’un temps où le travail est central à un temps libre qu’il va falloir investir autrement. C’est vous qui allez définir de nouveaux repères pour le lever, le coucher, voire la sieste. Vous allez devoir aussi reconsidérer le temps consacré aux soins corporels, aux tâches ménagères, à votre conjoint, à la famille et à vos nouvelles occupations.

  7. Je discute avec mon conjoint(e) de l’impact de l’augmentation du temps passé ensemble sur la dynamique de notre couple

    Si OUI : à la retraite, vivre 24h sur 24 en couple nécessite en effet des réajustements. Cela suppose un dialogue dans le couple pour réapprendre à partager des activités et à se réserver du temps et un espace à soi. C’est le meilleur moyen pour éloigner l’épreuve d’une mésentente.

    Si NON : vous devriez réfléchir aux changements dans votre situation familiale que va entraîner votre départ à la retraite. Vivre 24h sur 24 en couple nécessite des réajustements. Cela suppose un dialogue dans le couple pour réapprendre à partager des activités et à se réserver du temps et un espace à soi. C’est le meilleur moyen pour éloigner l’épreuve d’une mésentente.

  8. Je poursuis (ou je débute) des activités autres que professionnelles

    Si OUI : il y a tout lieu de penser que votre identité professionnelle n’est qu’une partie de votre identité sociale et personnelle. Cela va faciliter la transition emploi-retraite car vous avez des centres d’intérêts et des sources de satisfactions en dehors de votre activité professionnelle.

    Si NON : votre transition emploi-retraite risque d’être compliquée si votre activité professionnelle est votre seul centre d’intérêt et de satisfactions. Un des enjeux du départ à la retraite est en effet de substituer d’autres centres d’intérêts à son activité professionnelle et de trouver de nouvelles sources de satisfactions. Cela est d’autant plus facile que l’on a débuté ces activités avant de partir à la retraite.

  9. Je suis prêt à me positionner face à un afflux de sollicitations

    Si OUI : vous avez compris que les sollicitations risquent de pleuvoir au prétexte que vous avez désormais du temps. Dégagé de vos obligations professionnelles vous risquez d’être sollicité par vos enfants, vos parents âgés, vos amis, vos engagements dans des activités culturelles, sportives ou associatives. La retraite est avant tout une nouvelle manière d’être au monde, d’être ensemble, d’être soi. C’est de vous qu’il s’agit et il faudra probablement aussi savoir dire non.

    Si NON : prenez garde de ne pas vous retrouver devant une multiplicité de propositions. Vous serez embarrassé pour choisir et trouver un équilibre parmi ces sollicitations. Dégagé de vos obligations professionnelles vous risquez d’être sollicité par vos enfants, vos parents âgés, vos amis, vos engagements dans des activités culturelles, sportives ou associatives. La retraite est avant tout une nouvelle manière d’être au monde, d’être ensemble, d’être soi. C’est de vous qu’il s’agit et il faudra probablement aussi savoir dire non.

  10. J’ai réfléchi à l’endroit où je souhaite vivre ma retraite

    Si OUI : c’est une question importante car vous allez passer beaucoup de temps dans votre logement et dans son environnement. C’est en effet au début de la retraite que l’on peut envisager des aménagements de son logement ou projeter de déménager. Si vous décidez de changer d’environnement soyez au clair avec vos motivations et pesez bien le pour et le contre. La présence d’un réseau amical et de voisinage est important. Votre lieu de vie doit être compatible avec vos projets et l’évolution de votre santé. Son environnement commerçant, culturel et social devra être pris en considération. Il faut être attentif à ne pas s’isoler.

    Si NON : il est indispensable que vous vous posiez cette question car vous allez passer beaucoup de temps dans votre logement et dans son environnement. C’est au début de la retraite que l’on peut envisager des aménagements de son logement ou projeter de déménager. Si vous décidez de changer d’environnement soyez au clair avec vos motivations et pesez bien le pour et le contre. La présence d’un réseau amical et de voisinage est important. Le logement devra être compatible avec vos projets et l’évolution de votre santé. Son environnement commerçant, culturel et social devra être pris en considération. Il faut être attentif à ne pas s’isoler.

  11. Je parle de mes espoirs et de mes appréhensions à partir en retraite

    Si OUI : vous avez raison car le départ à la retraite apporte un changement brutal dans la vie, générateur d’émotions positives et négatives. L’important est d’en parler afin que les émotions négatives et les craintes ne viennent pas désorganiser l’organisme et que les espoirs tiennent compte de vos moyens (financiers, santé, réseau social) et de l’environnement dans lequel vous vivez.

    Si NON : en ne parlant pas de vos espoirs et de vos craintes de partir à la retraite vous risquez de vous laisser envahir par les émotions et la peur devant l’inconnu qui s’annonce. L’important est d’en parler afin que notamment les émotions négatives et les craintes ne viennent pas désorganiser l’organisme et pour que les espoirs tiennent compte de vos moyens (financiers, santé, réseau social) et de l’environnement dans lequel vous vivez.

  12. Je sais ce qui est le plus important pour moi pour envisager la retraite comme une formidable opportunité de bonheur

    Si OUI : cette connaissance va vous permettre de discerner ce qui est important pour vous et ce qui ne l’est pas et donc de saisir toutes les opportunités de la retraite. Pour s’investir pleinement dans le temps de la retraite et être heureux, il est utile en effet d’identifier ce qui dans votre vie vous mobilise (curiosité, reconnaissance sociale, contacts humains, se rendre utile, la vie de famille, etc.).

    Si NON : si vous souhaitez saisir toutes les opportunités de la vie que va vous offrir la retraite et être heureux, il est utile d’identifier ce qui dans votre vie vous mobilise (curiosité, reconnaissance sociale, contacts humains, se rendre utile, la vie de famille, etc.). Pour conduire cette réflexion passez en revue ce que vous aimez ou n’aimez pas ou n’aimez plus, ce qui vous rend heureux ou au contraire vous peine, vos attentes et vos rêves. Cette réflexion permet de développer les capacités de discernement entre ce qui est important pour vous et ce qui ne l’est pas.

Bravo, vous avez réfléchi aux conséquences liées à votre départ en retraite sur votre vie future de retraité. Vous mettez tout en œuvre pour qu’elle se passe au mieux. Bonne retraite.

Vous avez identifié la plupart des enjeux liés à votre départ à la retraite sur votre future vie. Vous êtes sur la bonne voie pour que la transition emploi-retraite se passe au mieux. Nous vous encourageons à poursuivre votre réflexion en abordant les questions auxquelles vous avez répondu NON. N’hésitez pas à échanger avec vos proches, vos amis, des retraités voire des professionnels des secteurs sanitaires et sociaux. Bonne retraite.

Vous avez identifié une partie des enjeux liés à votre départ à la retraite sur votre future vie. Dites vous que ces réflexions vont vous permettre de faciliter la transition emploi-retraite. Continuez votre réflexion en abordant les questions auxquelles vous avez répondu NON. N’hésitez pas à échanger avec vos proches, vos amis, des retraités voire des professionnels des secteurs sanitaires et sociaux. Bonne retraite.

Si vous souhaitez que votre départ à la retraite se passe au mieux, sachez que les réflexions abordées dans ce test faciliteront votre transition emploi-retraite. N’hésitez pas à échanger avec vos proches, vos amis, des retraités voire des professionnels des secteurs sanitaires et sociaux. Bonne retraite.

Recommencer le Quiz
Bernard Cassou

Praticien hospitalier de l’assistance publique et Professeur Emérite de la faculté de médecine de Paris Ile de France

Praticien hospitalier de l’assistance publique et Professeur Emérite de la faculté de médecine de Paris Ile de France