Une personne qui dépense de grosses sommes d'argent aux jeux est-elle forcément addict ? Quels sont les risques d'une addiction aux jeux video ? Les réponses aux différentes questions que vous vous posez sur les addictions comportementales sont ici.

Un de mes proches joue d'importantes sommes d'argent à des jeux de hasard, est-il addict ?

La sévérité de la pathologie ne peut pas se mesurer uniquement en fonction des sommes pariées. Une personne avec des revenus importants peut dépenser des montants élevés sans que cela entraîne de réelles conséquences négatives. A contrario, une personne avec des revenus plus faibles peut rencontrer rapidement des problèmes financiers, bien qu’elle joue des montants « raisonnables ». L’addiction devient pathologique quand le rapport « divertissement/conséquences négatives » est inversé.

 

POUR EN SAVOIR PLUS :

Consultez le site de SOS Jeux Addictions

Quelles sont les risques d'une addiction aux jeux vidéo ?

En consacrant de plus en plus de temps aux jeux-vidéo, en particulier à ceux multijoueurs en réseaux, la personne perd progressivement le contact avec la réalité. Elle joue au détriment d’autres activités ou d’obligations. Cette conduite va fragiliser son équilibre de vie. Cela peut concerner des domaines variés : manque de sommeil, mauvais équilibre alimentaire, isolement social, anxiété, conséquences négatives sur les résultats scolaires ou les obligations professionnelles.

 

POUR EN SAVOIR PLUS :

Consultez le site de l'Institut Fédératif des Addictions comportementales

Je vais très régulièrement faire du shopping, suis-je addict ?

Une personne est considérée comme addict lorsqu’elle achète des objets, majoritairement inutiles, de manière répétée. Des achats « plaisir » ponctuels ne doivent pas vous alerter outre mesure. Par contre, si vos dépenses deviennent la cause des conséquences négatives dans votre vie, en particulier au niveau financier, et que vous ne pouvez-vous empêcher d’acheter, il est conseillé d’en parler à un proche dans un premier, voire à un professionnel de santé.

L'addiction au travail est-elle due au fonctionnement de l'entreprise ou à des facteurs personnels ?

Les addictions sont des phénomènes complexes résultant d’une multitude de facteurs. Dans une situation donnée, deux personnes ne vont pas forcément réagir de manière identique. Le fonctionnement d’une entreprise peut être un facteur de risque de l’addiction au travail : importantes responsabilités, incitation aux heures supplémentaires… Mais l’individu peut également avoir des prédispositions : peur de l’inactivité, besoin de reconnaissance, ambition élevée …

Comment sortir de la dépendance affective ?

Tout d’abord, tentez de prendre conscience de votre dépendance et du manque de liberté qu’elle occasionne. Ne vous culpabilisez pas inutilement mais essayer de comprendre d’où vient cette dépendance (souvent l’origine est un manque affectif antérieur). Identifiez les changements qui vous permettraient d’être plus heureux et cherchez à vous épanouir de votre côté, par exemple, trouvez une activité qui correspond à votre personnalité et que vous pouvez pratiquer sans l’autre (activité artistique, engagement associatif, sport…).  Cela vous aidera à retrouver votre confiance en vous.  N’hésitez pas à consulter un professionnel de santé (médecin généraliste, psychologue) pour faire le point sur votre situation.

Pour aller plus loin