Pour certains sportifs, surtout les amateurs, la souffrance pendant l'effort est la preuve de son efficacité. La recherche de la douleur ne doit bien évidemment pas être le but du sport. Selon les modes et les circonstances de la pratique des douleurs musculaires peuvent cependant apparaître. Apprenons à en limiter la survenue... et à les soulager quand elles se manifestent.

Les enfants

Certains enfants appréhendent la pratique d'un sport en club, d'autres s'inscrivent "pour être avec les copains" mais il y a aussi les passionnés, les petits champions qui visent la performance et rêvent d'exploits sportifs... Quels que soient le niveau, la motivation ou les objectifs de votre enfant, apprenez-lui à respecter son corps et ses limites.

  • Choisissez un sport adapté à l'âge et aux capacités physiques de l'enfant
  • Attention aux malformations ou malpositions (pieds, genoux...) qui peuvent majorer la sollicitation de certains muscles et déclencher des douleurs
  • Veillez à ce que le matériel soit adapté à sa morphologie (pas de raquette trop lourde, de vélo trop grand...)
  • Soyez à l'écoute de ses plaintes et en cas de douleur persistante demandez un avis médical
  • Ne contraignez pas votre enfant à pratiquer un sport qu'il n'aime pas, le défaut de motivation peut entraîner un manque d'attention. Des consignes mal suivies peuvent conduire à des postures ou des pratiques inappropriées.
  • Pas de spécialisation trop précoce dans tel ou tel sport
  • Proposez des activités variées qui permettent à l'enfant de se développer harmonieusement et de ne pas se lasser
  • Attention à bien respecter les groupes de niveau, un enfant peut se sentir exclus
  • L'échauffement indispensable avant la pratique de tout sport
  • Apprenez à l'enfant à changer ou arrêter un geste s'il devient douloureux au cours de l'effort et à comprendre pourquoi il a mal
  • Respectez le rythme de votre enfant en particulier son besoin de sommeil
  • Devant des douleurs musculaires persistantes, vérifiez la température de votre enfant, il peut aussi s'agir d'une atteinte virale ou d'une autre pathologie. Consultez un médecin.

Les adolescents

Les changements morphologiques qui surviennent à l'adolescence  peuvent avoir une incidence sur les performances du jeune sportif.  Elles peuvent être diminuées ou au contraire améliorées. L'adolescence est pour certains l'âge de l'abandon de la pratique sportive et pour d'autres celui de la recherche du dépassement de soi, de la prouesse... et parfois de la prise de risques.

  • La régularité de l'entraînement est un bon moyen d'éviter les douleurs musculaires, évitez les pauses trop longues entre deux séances mais également des séances intenses trop rapprochées
  • L'échauffement est la base de toute activité sportive, attention à ne pas le négliger. Consacrez-y au moins 15 minutes en associant un jogging à allure modérée de 3 à 5 minutes, des exercices de mobilité articulaire et de renforcement musculaire et des étirements doux.
  • Après un effort intense ne vous arrêtez pas brutalement, marchez pendant quelques minutes, faites bouger doucement vos bras...
  • Attention aux conduites à risque pour "épater" les copains, pas de démonstration de vitesse, de saut, d'exercice d'équilibre sur un organisme "à froid"
  • Apprenez à faire correctement les gestes techniques pour éviter de faire travailler vos muscles dans une posture inappropriée
  • Equilibrez votre alimentation et consommez des fruits secs, des noix et amandes, des avocats et bananes riches en magnésium et potassium pour limiter le risque de crampes
  • Prenez un bain chaud pour vous détendre après un effort intense... suivi d'une petite douche froide
  • Ne forcez pas si une douleur survient au cours d'un exercice
  • Ne cherchez pas à vous faire mal
  • Ne reprenez pas trop vite le sport après une élongation, un claquage, respectez un temps de repos conséquent . Il est d’environ 10 jours pour une élongation, 3 à 6 semaines pour une déchirure partie, 8 à12 semaines pour une déchirure totale. La reprise doit être  douce et progressive.

Pour aller plus loin