Femme au cours d’une séance de psychanalyse

Les indications de la psychanalyse

Validé par le
comité médical

La psychanalyse est une méthode thérapeutique créée par S. Freud, à Vienne, à la fin du XIX° siècle et dont l’usage s’est répandu par la suite sur tous les continents.

Qu'est-ce que la psychanalyse ?

La psychanalyse est une psychothérapie qui dérive de l’hypnose, qui a constitué son originalité dans le champ du langage et qui a contribué, en les inspirant, au développement ultérieur de beaucoup d’autres thérapies.

Pour Freud, le terme de psychanalyse désigne trois choses :

  • Une méthode d’investigation fondée sur l’hypothèse que la plupart des déterminants de l’activité psychique sont inconscients et ne sont accessibles à l’observation que par l’intermédiaire du lien thérapeutique lui-même. C’est ce qu’on appelle le transfert.
  • Une pratique thérapeutique issue de cette méthode et qui se destine en priorité aux névroses.
  • Un corps de savoir psychologique dont l’accumulation tend à la formation d’une nouvelle discipline scientifique.

Pour qui ?

Les névroses sont des affections psychiques qui ont pour trait principal une souffrance qui bloque les capacités d’épanouissement de la personne sans pour autant mettre en péril son insertion sociale et familiale.

On les appelle névroses de transfert car les difficultés non traitées issues de la petite enfance se répètent à l’insu du sujet dans sa vie adulte. Elles se caractérisent par la production de symptômes douloureux qui ont une valeur symbolique forte et dont la mise en mot lors de la cure va permettre la levée.

Le diagnostic de névrose ne se fait pas sur les critères objectifs et comportementaux des classifications psychiatriques contemporaines, mais il s’établit au cours d’une rencontre et de l’échange qu’elle permet.

L’analyste va évaluer :

  • La capacité de la personne à s’engager dans un travail de recherche qui vise à donner de nouvelles significations à sa vie.
  • La présence d’affects qui témoignent de la capacité de la personne à s’engager dans des créations de liens.
  • Les capacités imaginatives et l’aptitude à s’exprimer par le langage.

Lorsque la souffrance du sujet est telle qu’il ne remplit ces conditions que partiellement, lorsqu'il présente des troubles psychiatriques repérés par les classifications, le traitement reste possible, mais, le plus souvent, avec des aménagements de la cure et le soutien d’un psychiatre prescripteur (double prise en charge). Les psychanalyses sont des traitements longs demandant un investissement important.

Elles sont indiquées :

  • Lorsque les méthodes plus simples et plus courtes n’ont pas donné de résultats suffisants.
  • Lorsque les difficultés ne sont pas localisées à un secteur de la vie du sujet et le conduisent à vouloir une démarche plus globale.
  • Lorsque la curiosité du sujet envers sa vie psychique et la confiance qu’il est capable d’avoir en lui-même et envers son thérapeute lui donnent le courage d’affronter l’angoisse que peut réveiller cette démarche.

Globalement, la psychanalyse est contre-indiquée :

  • Chez les sujets en crises, en particulier les mélancoliques et les suicidaires.
  • Chez les patients qui gardent une activité délirante ou des traits paranoïaques.
Fondation Pierre Deniker

La Fondation Pierre Deniker a trois missions phares : informer le plus largement possible sur la santé mentale, aider la société à modifier son regard sur les troubles psychiques en luttant contre la discrimination, la désinformation et la stigmatisation, soutenir des programmes de recherche innovants. C’est la seule fondation reconnue d’utilité publique dans le champ de la santé mentale.

http://www.fondationpierredeniker.org/ 

La Fondation Pierre Deniker a trois missions phares : informer le plus largement possible sur la santé mentale, aider la société à modifier son regard sur les troubles psychiques en luttant contre la discrimination, la désinformation et la stigmatisation, soutenir des programmes de recherche innovants. C’est la seule fondation reconnue d’utilité publique dans le champ de la santé mentale.

http://www.fondationpierredeniker.org/ 

Dr Olivier Bouvet

Pour aller plus loin