En France, les règles du don de sang varient en fonction de l'âge et du sexe des individus. L'objectif étant de protéger les donneurs.

Enfants et adolescents

A l’âge de l’adolescence on n’est peu, ou pas concerné par le don du sang ou d’organes. Il est important d’en parler en famille, à l’école ou au collège. Cela permet d’informer sur ce geste citoyen et sensibiliser dès le plus jeune âge au don du sang et à son importance pour la société.

Les jeunes

Enfin majeur, il est désormais possible de donner son sang ! Pour cela, il faut avoir entre 18 et 70 ans (de 18 à 65 ans pour un don de plasma ou de plaquettes), être reconnu médicalement apte au don, peser au moins 50 kg pour un don de sang total.

Les femmes et les hommes

Il n’est pas possible de donner son sang pour une femme en période de grossesse et dans les 6 mois suivants l’accouchement ou une interruption volontaire de grossesse. Un peu de patience, et vous serez à nouveau prête pour aider les autres.

Un homme en bonne santé, reconnu apte au don peut aller donner son sang dès qu’il le souhaite.

Les seniors

En France, le don du sang pour les seniors n’est plus possible à partir de 65 ans pour un don de plasma ou de plaquettes, ou à partir de 70 ans pour un don de sang.

Sources

Plaquette d’information fournie par l’Etablissement Français du Sang

Site de l’Etablissement Français du Sang

Pour aller plus loin