Peut-on trop dormir ?

Il y a des "petits-dormeurs" (ou "courts- dormeurs") et des "gros-dormeurs ("longs dormeurs"). Pour ces derniers le besoin de sommeil peut être de 10 h à 11 h par nuit (la moyenne étant de 8h).

Le sommeil prolongé au-delà de nos besoins physiologiques est rarement un sommeil de bonne qualité, il est interrompu par de nombreux réveils. Certains disent dormir beaucoup mais se sentir fatigué. De fréquents épisodes de somnolence perturbent alors les journées. Dans ce cas le sommeil n'est pas suffisamment réparateur et il faut en chercher les raisons (ronflement du conjoint, gêne provoquée par des bruits extérieurs, apnée du sommeil, dépression...)

L'hypersomnie est un syndrome qui fait partie des troubles du sommeil et qui doit pousser à consulter.

On dit que le sommeil est plus réparateur avant minuit

En réalité c'est le respect des cycles du sommeil qui est important. C'est le sommeil lent et profond qui est le plus réparateur et celui-ci se manifeste dans les 2 à 3 premiers cycles du sommeil donc ce sont les 3 premières heures de sommeil qui sont les plus réparatrices, peu importe l’heure du coucher.

L'alcool aide-t-il à mieux dormir ?

La prise d'alcool peut favoriser la somnolence et entraîner un endormissement. Mais de nombreux micro-réveils surviennent durant le sommeil. La phase de sommeil profond est altérée. Le sommeil après une prise excessive d'alcool est ainsi moins réparateur.

Est-ce inquiétant de s'endormir devant sa télévision ?

Non, cela n'est pas pathologique si c'est ponctuel. Un repas du soir particulièrement copieux peut par exemple en être responsable ! C'est différent si une somnolence régulière nous oblige toute la journée à lutter pour maintenir notre vigilance. Cela nécessite alors une prise en charge médicale. Un trouble du sommeil (insomnie, apnée du sommeil...) peut être à l'origine d'une somnolence excessive. Une telle somnolence peut entraîner une altération des performances intellectuelle. Elle peut aussi provoquer des accidents lorsqu'elle survient au volant d'une voiture.

La couleur des murs de la chambre a-t-elle une incidence sur le sommeil ?

Malgré les études sur le sujet, on ne peut pas affirmer qu'une couleur favorise plus qu'une autre le sommeil. Ce qui est important c'est de se sentir bien dans sa déco et surtout de limiter au maximum les sources de lumières. Pensons à fermer les volets ou tirer des rideaux bien épais. Ne laissons pas de lampe ou d'écran allumé, réduisons la luminosité des réveils à écran digital ...

Jusqu'à quelle heure puis-je boire du café sans craindre de retarder mon sommeil ?

La caféine reste active 8 heures après son ingestion. Pour un coucher vers 22h mieux vaut éviter d'en boire après 14h. Il existe des personnes plus ou moins sensibles à cette substance. Il en va de même pour le thé car la théine est en réalité la même molécule que la caféine.

Peut-on rattraper un manque de sommeil ?

Nous dormons habituellement une moyenne de 8 h par nuit. Une nuit ponctuelle de 4h ne sera pas compensée par un sommeil de 12 h la nuit suivante. Retrouver son rythme biologique demande plusieurs nuits de sommeil "régulier". On ne récupère pas heure pour heure.

Les vacances sont souvent le moment idéal pour « remettre les pendules à l'heure ».

Pour aller plus loin