À l’occasion de Mars bleu, mois de promotion du dépistage contre le cancer colorectal, l’Institut national contre le cancer et l’Assurance maladie réaffirment l’importance de cette démarche de prévention essentielle, efficace et prise en charge par la Sécurité Sociale.

Le cancer colorectal, de quoi s’agit-il ?

On regroupe sous le nom de cancer colorectal les cancers du côlon et du rectum. Le côlon et le rectum constituent le gros intestin, la dernière partie du tube digestif.

Il s’agit d’une tumeur maligne de la muqueuse. Ces cancers se développent à partir des cellules qui tapissent la paroi interne du côlon et du rectum, le plus souvent par transformation progressive d’un polype bénin (dans 60 à 80% des cas). En général, un polype met 5 à 10 ans à se développer en cancer.

Divers facteurs de risque

Les facteurs de risque sont multiples. Lorsqu’ils se cumulent, ils augmentent encore les risques de développer un cancer colorectal.

Les facteurs peuvent être classés en diverses grandes catégories : l’âge (avoir plus de 50 ans augmente les risques), le fait d’avoir déjà eu un cancer colorectal, le mode de vie (le tabagisme, la sédentarité, une alimentation pauvre en fibres, la consommation excessive d’alcool, une consommation excessive de viande rouge ou de charcuterie, le surpoids sont des facteurs de risque), les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin,  l’hérédité.

Un cancer très fréquent

Le cancer colorectal est le troisième cancer chez l’homme, et le deuxième chez la femme. Il représente 45 000 nouveaux cas par an. Il est également le deuxième cancer en terme de mortalité, avec 18 000 décès par an. Le risque de développer un cancer colorectal augmente avec l’âge : 95% sont diagnostiqués après 50 ans, et ce quelque soit le sexe. Mais s’il est détecté de manière précoce, il se guérit dans 9 cas sur 10.

Un test de dépistage à domicile

L’Institut national du cancer (Inca) en partenariat avec les caisses d’Assurance maladie réaffirme l’importance du dépistage à l’occasion de la campagne de sensibilisation Mars bleu, mois de promotion du dépistage contre le cancer colorectal.

Le dépistage est le meilleur moyen de lutter contre le cancer colorectal. Il permet de détecter un éventuel cancer colorectal à un stade précoce : les traitements pour le soigner seront alors moins lourds, les chances de guérison meilleures et les éventuelles séquelles moins invalidantes.

Le dépistage du cancer colorectal est recommandé tous les deux ans chez les femmes et les hommes de 50 à 74 ans. Le taux de participation n’est que de 33,5 % pourtant, le test immunologique à faire chez vous, remis par votre médecin traitant, est rapide, efficace et pris en charge à 100% par l’Assurance maladie.

 

La ligne téléphonique Cancer Info est ouverte du lundi au vendredi de 9h à 19h, au 0 805 123 124 (service et appel gratuits)

Pour aller plus loin