Les moisissures sont des champignons microscopiques qui se distinguent par leur couleur oscillant entre le vert, le gris et le noir et qui émettent une l’odeur caractéristique.

Qu’est-ce qu’une moisissure ?

Les moisissures sont des champignons microscopiques qu’on retrouve à peu près partout dans la nature et qui sont amenées dans nos habitations par les courants d’air ou les êtres vivants. Les milieux humides ainsi qu’une quantité suffisante de matières nutritives comme le carton ou les panneaux de gypse présentent des conditions favorables pour que les moisissures se développent.

Le développement de moisissures est caractérisé par l’apparition de taches sur les murs, dans les joints de cuisine ou de salle de bain, dans les rideaux de douche et dans la plupart des endroits avec un taux d’humidité élevé. Cependant, elles ne sont pas toujours visibles car elles peuvent se développer dans les murs, derrière les plinthes ou les meubles et il est alors important d’essayer de repérer les odeurs de moisi ou de terre

Les spores, un risque pour la santé

Lorsqu’elles se trouvent sur des petites surfaces et qu’on les nettoie sans tarder, les moisissures ne représentent généralement pas un danger pour la santé. En revanche, si elles se développent rapidement et à plusieurs endroits simultanément, les moisissures libèrent des spores ou, en fonction du type de moisissure et de leur ancienneté, des substances toxiques également appelées mycotoxines que l’on peut respirer et peuvent alors entraîner des problèmes de santé.

En effet, si elles sont inhalées par des personnes sensibles, les spores peuvent provoquer des troubles de santé comme une irritation des muqueuses des voies respiratoires supérieures ou encore entraîner des symptômes d’allergie : rhinite, bronchite, asthme…

Dans un rapport publié en octobre 2016, l’ANSES avait étudié les effets négatifs sur la santé de la présence de moisissure sur les enfants :

« Concernant les effets respiratoires, les résultats de l’expertise confortent les conclusions des revues de l’Institute of medicine (IOM) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publiées respectivement en 2004 et 2009. L’association entre l’exposition aux moisissures et la survenue d’effets respiratoires est confirmée essentiellement pour l’asthme de l’enfant. La présence observée de moisissures dans les pièces à vivre et l’odeur de moisi, étudiées conjointement ou non avec l’humidité, sont associées au développement de l’asthme chez le jeune enfant avec des arguments forts suggérant la causalité. L’exposition à Penicillium (mis en évidence en culture après prélèvements d’air) est associée à l’aggravation des symptômes respiratoires. »

Toutefois, il peut parfois être difficile d’établir un lien direct entre la présence de moisissures et des problèmes de santé car d’autres facteurs peuvent justifier des allergies, provoquer de l’asthme, ou une irritation du nez. Exemples : la fumée de tabac, les solvants, les particules fines, le monoxyde de carbone, etc. En cas d’apparition de symptômes d’irritation ou d’allergie, il est conseillé d’aller voir son médecin.

Comment prévenir le développement des moisissures ?

Le meilleur moyen d’éviter le développement des moisissures est d’aérer et de ventiler régulièrement les différentes pièces de son habitat. L’installation d’extracteurs d’air et d’autres moyens de ventilation dans des pièces humides comme la salle de bain, la cuisine, les toilettes, la buanderie est un bon moyen de prévention. Pensez aussi à vérifier régulièrement les bouches de ventilation pour voir si elles ne contiennent pas de poussière et sont bien fonctionnelles.

Que faire en cas de présence de moisissures ?

La présence de moisissures sur une petite surface avec une contamination peu profonde peut facilement être nettoyée avec un peu de Javel ou un produit anti-moisissures. Il faut cependant faire attention à ne pas mélanger pas l’eau de Javel avec d’autres produits d’entretien pour éviter les vapeurs irritantes, voire toxiques. En revanche, si la surface contaminée est importante, il est impératif de faire appel à des entreprises spécialisées dans le nettoyage et l’assainissement de l’air. Pendant l’opération, il est préférable de se relocaliser afin d’éviter de développer une sensibilité à ce problème qui peut survenir en cas d’exposition trop longues aux moisissures.

En revanche, le nettoyage des moisissures ne règle absolument pas la cause de leur développement. Pour éviter que le problème ne revienne, il faut rechercher une éventuelle fuite, condensation ou remontée d’humidité et la traiter en réparant la fuite ou en améliorant la ventilation. Cette fois encore, l’intervention d’un professionnel peut être nécessaire.

Clément Kolodziejczak

Rédacteur Web Seo et Blogueur

Rédacteur Web Seo et Blogueur

Pour aller plus loin