De nombreux Youtubeurs ont décidé de mettre leur notoriété au service de la sauvegarde de la planète en incitant leurs abonnés à adopter de nouvelles habitudes d’alimentation, de consommation et de déplacement.

30 jours pour changer les habitudes

Ils s’appellent Norman, EnjoyPhoenix, Natoo ou encore Kyan Khojandi et leurs noms ne vous sont pas inconnus. Leur notoriété, acquise sur Youtube, a dépassé le cadre du web et on entend désormais parler de ces gens dans les médias « traditionnels ». Aujourd’hui, ils mettent à profit leur succès pour inciter une partie de la population française à agir pour le climat.

Entre le 15 novembre et le 15 décembre 2018, ils ont lancé un grand mouvement sur Youtube appelé #OnEstPrêt. Dans une interview, Magali Payen, organisatrice de cette campagne de sensibilisation, explique que cette durée d’un mois a été actée car

« on estime qu'après 30 jours, le pli est pris et que les bons gestes ont toutes les chances de rester ».

Les Youtubeurs sont ainsi répartis en trois catégories : ceux qui changeront leur alimentation, ceux qui stopperont l'usage des plastiques et ceux qui n'utiliseront plus leur voiture. L’objectif était que leur communauté fasse la même chose pendant toute la durée de l’opération afin de prendre des bonnes habitudes sur le long terme.

Sensibiliser les plus jeunes

Ce mouvement a été imaginé après la démission de Nicolas Hulot de son poste de ministre de la Transition écologique, un événement qui a marqué Lénie, une des Youtubeuses qui participe au mouvement. Elle intervient sur la chaîne Professeur Feuillage qui propose régulièrement des chroniques écologiques. Elle explique que :

« La démission de Nicolas Hulot qui s’est dit incapable de faire bouger les lobbies a été un choc. C’est un des déclics pour ne pas laisser la question essentielle du réchauffement climatique aux seules mains des politiques »

Mathieu Duméry, l’autre animateur de la chaîne, explique que

« le mouvement "Il est encore temps" cherche à convaincre des personnes déjà conscientisées de passer à l’action. Avec #OnEstPrêt, on cherche plutôt à sortir de l’entre-soi habituel, en intégrant des Youtubeurs plus mainstream, comme Norman ou Natoo ».

Eliott Lepers, l'un des coordinateurs de ce défi, affirme vouloir sensibiliser les plus jeunes aux gestes pour l’environnement :

ajoute El Hadj, un humoriste dont les vidéos sont suivies par 1,3 million de personnes sur Instagram. Il a décidé de changer son alimentation et de diminuer drastiquement sa consommation de viande :

De son côté, Hélène qui anime la chaîne YouTube Edeni donnera des conseils concrets pour réduire ses déchets, comme par exemple

Que faire après cette campagne de sensibilisation ?

Au final, ces défis ont été suivis par 350 000 personnes et entraîné des actions concrètes. Ainsi, 10 000 lettres ont été envoyées aux élus de France pour améliorer les menus de cantine dans les écoles avec moins de viande et plus de produits bio et locaux et de nombreux internautes ont changé de moteur de recherche en optant pour Ecosia.

L’objectif est bien entendu de prolonger le mouvement une fois la campagne terminée. Pour les abonnés, cela passe par transmettre ces nouvelles habitudes autour de soi et se lancer de nouveaux défis : devenir zéro déchets, rejoindre une association,  diminuer la viande tout en conservant un apport protéique suffisant, choisir des entreprises qui ne financent pas les projets fossiles ou encore baisser le chauffage.

Utilisant la puissance des réseaux sociaux Instagram, Facebook ou encore Youtube, ces défis quotidiens ont pratiquement tous été élaborés par l'Ademe, l'agence pour les économies d'énergie, et ensuite proposés aux Youtubeurs qui souhaitaient s’inscrire dans ce mouvement citoyen.

Clément Kolodziejczak

Rédacteur Web Seo et Blogueur

Rédacteur Web Seo et Blogueur

Pour aller plus loin