Les cancers du sein sont fréquents et liés à un dérèglement de certaines cellules qui se multiplient de façon incontrôlée dans le sein mais peuvent aussi se propager dans d’autres organes.
1
Quiz terminé !

Découvrez votre score et le détail des réponses en vous connectant à votre compte

Vous n'avez pas encore de compte ? c'est gratuit et rapide !

% de bonnes réponses
Félicitations ! Vous avez terminé le quiz sur le cancer du sein !
Partagez vos résultats
  1. 1. L’examen de mammographie (radiographie des seins) pour dépister le cancer du sein est recommandé aux femmes à partir de 50 ans avec une fréquence de :

    Pour les femmes de 50 à 74 ans sans autre facteur de risque que l’âge, un programme national de dépistage organisé a été mis en place en 1994 et généralisé à l’ensemble du territoire en 2004. Il propose la réalisation d’un examen clinique des seins et d’une mammographie de dépistage tous les 2 ans.

    Aujourd'hui, en Europe, 25 pays mènent un programme de dépistage similaire au programme français. Les études internationales estiment que ces programmes permettent d’éviter entre 15% et 21% des décès par cancer du sein.

  2. A partir de quel âge est-il recommandé aux femmes de faire pratiquer un examen clinique annuel des seins par un professionnel de santé ?

    Un examen clinique des seins est un examen physique des seins et de la région des aisselles (sous les bras) effectué par un professionnel de la santé. Il s’effectue en position assise, puis allongée. Le professionnel examinera toute la région et aura besoin d’exercer une légère pression pour atteindre les tissus plus profonds. Les autorités de santé recommandent cet examen pour toutes les femmes à partir de 25 ans.

  3. Le cancer du sein est un cancer qui se soigne dans :

    Malheureusement le cancer du sein est encore responsable de 12 000 décès (estimés en 2015) par an et il demeure la principale cause de mortalité par cancer chez les femmes. Mais la survie nette à 5 ans s’est améliorée au cours du temps, passant de 80% pour les femmes diagnostiquées entre 1989 et 1993 à 87% sur la période de diagnostic 2005-2010.

  4. Il est tout à fait normal que l’aspect des seins change au cours de la vie. Alors en cas de changement de forme des seins, il faut :

    Il est important de consulter son médecin en cas d’apparition d’une boule, d’une grosseur dans le sein ou sous un bras (aisselle) ; de modification de la peau (rétraction, rougeur, œdème ou aspect de peau d’orange) ; de modification du mamelon ou de l’aréole - zone qui entoure le mamelon - (rétraction, changement de coloration, suintement ou écoulement) ; ou de changements de forme des seins. Ces signes ne signifient pas nécessairement la présence d'un cancer mais doivent être signalés au médecin. La détection d’un cancer du sein à un stade peu avancé de son développement peut permettre de soigner plus facilement mais aussi de limiter les séquelles liées à certains traitements.

  5. La chirurgie, la radiothérapie, l'hormonothérapie, la chimiothérapie et les thérapies ciblées sont les traitements des cancers du sein

    Le choix des traitements est personnalisé et adapté à la situation de chaque malade. Plusieurs médecins de spécialités différentes se réunissent en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) pour discuter des meilleures solutions de traitements. Ils se fondent, pour cela, sur des recommandations de bonnes pratiques et proposent au malade une prise en charge. Cette dernière est globale, elle comprend tous les soins mais aussi les soutiens dont la personne peut avoir besoin dès le diagnostic, pendant et après les traitements (soutien psychologique, accompagnement social, prise en charge de la douleur, etc…).

Dr Nathalie Catajar

Responsable projet, Institut National du Cancer (INCa)

Responsable projet, Institut National du Cancer (INCa)

Pour aller plus loin