Acne medical concept

Quelques conseils pour vaincre l'acné

L'acné est un problème de peau qui apparaît le plus souvent à l'adolescence et affecte principalement le visage. Voici quelques conseils pour la combattre, entre solutions naturelles et traitements médicamenteux.

Apparition et causes de l’acné

L’acné est une maladie cutanée inflammatoire qui toucherait à peu près 80% des adolescents, 50% des adultes de plus de 25 ans (particulièrement les femmes) et 15% des quinquagénaires. Elle est notamment due à une surproduction de sébum, une obstruction des follicules sébacés et d’une colonisation microbienne et nécessite une prise en charge spécifique en fonction du profil du patient.

Les hormones sexuelles jouent un rôle prédominant dans l’acné, ce qui explique pourquoi la maladie apparaît surtout pendant l’adolescence. Cette période de la vie est en effet marquée par des changements corporels majeurs tels que l’apparition de la pilosité, des seins ou encore la modification de la voix. Le développement des glandes sébacées et la production de sébum en quantité importante provoquent une hyper séborrhée qui se matérialise par une peau grasse.

Un autre mécanisme mis en cause dans l’acné est l’obturation du canal par lequel doit normalement s’écouler le sébum. Les conséquences de cette stagnation créent des conditions de développement idéales pour la bactérie propionibacterium acnes qui se multiplie et sécrète des substances provoquant des inflammations.

D’autres facteurs peuvent aussi entrer en jeu dans l’émergence des boutons d’acné : le stress, le bronzage, l’alimentation, l’utilisation de certains produits cosmétiques ou encore la génétique mais les études sont assez contradictoires à ce sujet. Enfin, le tabac et le stress sont également à éviter.

Il existe cependant des moyens de diminuer les effets de l’acné : une bonne hygiène de vie, des protections solaires ainsi que certains traitements.

Prendre soin de sa peau

L'acné s'améliore plus vite si on adopte une bonne hygiène de vie en complément des traitements prescrits par le médecin. De plus, des traitements dermo-cosmétiques conçus pour les peaux sensibles peuvent être conseillés par le dermatologue.

Tout d’abord, il faut absolument éviter de toucher, gratter ou percer les boutons car ces gestes peuvent provoquer l’apparition de cicatrices. Si un bouton vous gêne, laissez-le tranquille et il disparaîtra au bout de 3 jours alors que vous pouvez multiplier ce chiffre par deux si vous ne le laissez pas tranquille.

Nettoyez ensuite régulièrement et délicatement votre peau afin de ne pas l’agresser. La multiplication de produits avec la mention “peaux à problèmes” risque aussi d’avoir l’effet contraire de ce pour quoi ils ont été achetés car ils ont tendance à être trop agressifs pour la peau. Lorsque celle-ci est “agressée”, l’épiderme produit plus de sébum pour se protéger provoquant au final l’arrivée massive de nouveaux boutons. Les seuls produits conseillés pour le visage sont ceux portant la mention “non comédogène”.

Le soir, utilisez un soin anti-acnéique et appliquez-le sur une peau propre et sèche tout en évitant soigneusement les yeux. Ce soin doit également être appliqué en été, même si en apparence les boutons semblent avoir disparu. En effet, l’exposition au soleil provoque un assèchement et un épaississement de la peau, rendant les boutons moins visibles et incitant de nombreuses personnes à arrêter leur traitement avant de constater une nouvelle poussée d’acné à l’automne. Toutefois, il est indispensable de consulter un spécialiste avant la prise de traitements.

Enfin, pour les personnes qui se maquillent, il faut dans la mesure du possible bien se démaquiller et nettoyer régulièrement son matériel. Pour le rasage, il est déconseillé d’utiliser des après-rasages contenant de l’alcool et espacer au maximum les rasages.

Quelques méthodes alternatives naturelles

Il existe quelques méthodes pour traiter l’acné même s’il est toujours conseillé d’en parler avant à un dermatologue.

Il est par exemple possible d’utiliser des huiles essentielles, particulièrement celle de lavande et celle d’arbre à thé, car elles possèdent des propriétés antibactériennes et assainissantes. Ces huiles sont à appliquer directement sur les boutons ou points noirs.

L’argile, utilisée dans de nombreux domaines, peut aussi être un très bon traitement anti-acné car elle possède des propriétés sébo-régulatrices. Elle a toutefois tendance à assécher la peau, il ne faut donc pas l’utiliser plus de deux fois par semaine.

La phytothérapie, médecine fondée sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels, peut aussi être à considérer. On citera parmi les plantes à utiliser la bardane et l’ortie pour leur propriété respectivement antibactérienne et anti-inflammatoire.

Enfin, l’acupuncture peut aussi être une médecine douce à prendre en considération. Via des aiguilles spéciales, on pique sur les différents points d’acupuncture et zones d’énergie du visage afin d’améliorer la microcirculation, l’oxygénation de la peau et influer sur la régulation du sébum. Une technique expliquée par Céline Claret-Coquet, acupunctrice : "l’acné dépend d’un problème interne et d’un état général de la personne. L’acupuncture prend en compte la personne dans sa globalité et si l’acné est liée à un problème hormonal par exemple, l’acupuncture peut être une aide." Attention toutefois, les résultats ne sont pas immédiats et plusieurs séances peuvent être nécessaires pour obtenir des résultats.

Il convient toutefois de rappeler que le meilleur réflexe à adopter face à une poussée d’acné est de prendre rendez-vous chez un spécialiste et de ne pas essayer de créer vos propres traitements à partir de conseils trouvés sur Internet.

Clément Kolodziejczak

Rédacteur Web Seo et Blogueur

Rédacteur Web Seo et Blogueur

Pour aller plus loin