La santé vit une véritable révolution grâce aux objets connectés et au traitement des données personnelles numériques. Ces innovations technologiques sont de plus en plus présentes mais il reste difficile d'évaluer quel(s) dispositif(s) utiliser en fonction de ses objectifs.

Des bracelets connectés pour mieux dormir, des applications pour mieux manger, des outils technologiques pour nous faire bouger ou nous rendre moins addict : les objets connectés font désormais partie de notre quotidien. Toutefois, il faut bien différencier les concepts de bien-être et de santé connectée. Le premier permet d’améliorer la qualité de vie et le confort des utilisateurs, tandis que l’autre est lié à la santé et au médical. Aujourd’hui, la plupart des innovation sont davantage orientées vers le bien-être et il est conseillé de demander l’avis de son médecin avant de faire aveuglément confiance à un objet connecté.

Pour vous aider à vous faire un avis sur le bien-fondé de ces nouvelles technologies, voici une sélection de type d’objets connectés dédiés au bien-être et à la santé avec leurs objectifs respectifs.

La montre connectée, un prolongement du smartphone pour mieux suivre sa santé

La montre est l’objet connecté le plus connu. Elle est utilisée aussi bien pour les loisirs (recevoir des messages, écouter de la musique, se repérer dans une ville), que pour le sport (chronomètre, mesure de performances ...) ou encore la santé (podomètre, compteur de calories, analyse du sommeil ...). Certaines montres vous permettent de consulter votre fréquence cardiaque et de suivre son évolution, voire de vous avertir lorsque le rythme est anormalement élevé ou faible alors que vous ne ressentez aucun symptôme. D’autres montres connectées sont équipées de biocapteurs utilisant des micro-aiguilles afin de détecter le taux de glycémie et autres marqueurs physiologiques. Sans douleur et sans prélèvement de sang, ces montres sont particulièrement utiles aux personnes diabétiques. Enfin, certains modèles détectent les chutes et peuvent émettre un appel d’urgence en cas de besoin. Une telle fonctionnalité trouvant tout son intérêt pour les personnes âgées et leurs proches (famille, soignants …).

Les données de santé peuvent ensuite être envoyées sur une application dédiée qui affiche toutes les statistiques. Ces montres sont donc très utiles car elles sont beaucoup plus faciles à utiliser et à transporter qu’un smartphone et relèvent des informations importantes sans que nous ayons besoin d’intervenir.

Le pilulier connecté pour prendre ses médicaments sans se tromper

La perte d'autonomie ou des problèmes de santé nécessitent parfois de suivre un traitement avec une prise de médicaments à jour et heure fixes. À l’instar du pilulier traditionnel, le pilulier connecté peut vite devenir un outil indispensable car il permet non seulement de placer les cachets dans des cases réservées aux jours de prise de médicament mais aussi de bloquer celles qui ne doivent pas être utilisées, d’envoyer un rappel en cas d’oubli ou encore d’alerter le médecin si le traitement n’est pas suivi depuis quelques jours.

Dans le même ordre d’idées, le verre connecté est utilisé dans certains EHPAD et permet de suivre la consommation d’eau des patients et de leur rappeler de s’hydrater grâce à un voyant lumineux. A noter que cet objet comporte toutefois une petit faille : il permet de contrôler que l'eau est bien bue mais ne permet pas de savoir qui l'a bue. Pour un suivi optimal, il est donc important d'avoir un verre connecté par personne.

Des assistants intelligents et une maison connectée

Une autre tendance émerge pour faciliter la vie des personnes à mobilité réduite : la domotique, ou la maison connectée. Reliés à un smartphone ou à une enceinte vocale, les différents appareils se contrôlent par la voix et il est ainsi très simple d’effectuer certaines actions : faire ses courses, prendre des rendez-vous, allumer le chauffage, fermer ses volets… le tout par commande vocale. Cette solution est très utile pour les personnes qui manquent d’autonomie et les logements devraient en être de plus en plus équipés au cours des prochaines années. La région PACA, qui a mis la « Silver économie » (l'économie dédiée aux problématiques des seniors) au cœur de ses préoccupations, a ainsi installé un appartement témoin dans lequel les entrepreneurs de la santé peuvent expérimenter leurs solutions.

D’autres objets connectés tels que les détecteurs de qualité de l’air ont par ailleurs démontré leur utilité.

Des objets connectés pour aider les médecins

Pour faciliter la vie des professionnels de santé, les dispositifs de télémédecine commencent à émerger et permettent aux médecins de suivre à distance les malades chroniques qui n'ont plus besoin de se rendre en permanence à l’hôpital. Ils peuvent en effet effectuer des séances de téléconsultation à l’aide d’un ordinateur ou d’un smartphone. Ces prestations sont d’ailleurs remboursées par la sécurité sociale.

La protection des données des patients, un enjeu important

Il ne faut toutefois pas oublier que chaque donnée collectée est analysée par la société qui a créé le dispositif. Il est donc très important de se renseigner sur la nature du fabricant et la façon dont il exploite les données. Depuis la mise en place du RGPD (règlement général sur la protection des données), la responsabilité des organismes est renforcée et les entreprises exploitant les données de leurs clients doivent en assurer une protection optimale, justifier pourquoi elles exploitent ces données et être en mesure de les restituer aux utilisateurs s’ils souhaitent arrêter l’utilisation d’un service.

Concernant les objets connectés, la CNIL est en contact avec les différents fabricants afin d’avoir une parfaite compréhension des systèmes déployés et effectue régulièrement des tests sur certains de ces appareils. L’objectif étant de garantir que les utilisateurs sont bien informés des données collectées, des usages qui en sont faits et des moyens à leur disposition pour y accéder, les modifier, les supprimer, etc.

Clément Kolodziejczak

Rédacteur Web Seo et Blogueur

Rédacteur Web Seo et Blogueur

Pour aller plus loin