1
Quiz terminé !

Découvrez votre score et le détail des réponses en vous connectant à votre compte

Vous n'avez pas encore de compte ? c'est gratuit et rapide !

% de bonnes réponses
Félicitation ! vous avez terminé le quiz sur la vaccination !
Partagez vos résultats
  1. Les maladies infantiles évitables par la vaccination ne sont pas particulièrement dangereuses. Le vaccin est plutôt un acte de « confort ».

    Les maladies infantiles (rougeole, oreillons et la rubéole) peuvent créer d’importantes complications chez les enfants et chez les adultes (notamment pneumonie, encéphalite, cécité, infections auriculaires), et peuvent même être mortelles.

  2. A partir de quel âge est-il recommandé de faire vacciner son enfant ?

    Il est recommandé de vacciner un enfant dès deux mois car il est particulièrement vulnérable durant ses deux premières années. La fragilité de son système immunitaire augmente le risque que de gravité de la maladie contractée, et ses conséquences (séquelles voire décès). Le vacciner permet de renforcer son système immunitaire et de le protéger.

  3. Quel est le délai recommandé entre chaque vaccin ?

    Il est possible de faire plusieurs vaccins en une seule fois, sans effets néfastes sur le système immunitaire (à la condition de faire uniquement les vaccins autorisés). Dans certains cas, cela permet de réduire le nombre d’injections (par exemple le vaccin ROR qui permet de s’immuniser contre la rougeole, les oreillons et la rubéole).

  4. Combien de vaccins sont-ils obligatoires en France ?

    En France, les vaccins obligatoires jusqu'en 2017 étaient :

    • la diphtérie, 
    • le tétanos 
    • la poliomyélite

    S’ajoutent à partir de 2018 :

    • l’haemophilius influenzae B (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites), 
    • la coqueluche,
    • l’hépatite B, 
    • la rougeole, 
    • les oreillons, 
    • la rubéole, 
    • le méningocoque C (bactérie provoquant des méningites), 
    • le pneumocoque (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites)

    Les personnes titulaires de l'autorité parentale doivent veiller au respect de cette obligation ». Cependant, pour certains métiers, comme le secteur médico-social, d’autres vaccins sont obligatoires en raison d’une éventuelle exposition à certains microbes.

    A la liste des vaccins obligatoire, s’ajoute celle des vaccins recommandés (voir le chapitre « Vaccins et maladies »).

Pour aller plus loin