Le monde moderne est exigeant et nous sommes attachés à vouloir tout réussir, tant dans la vie privée que dans la vie professionnelle. La liberté se paye au prix d’une remise en question de soi… Faisons le point sur cette démarche.

Pourquoi certaines personnes doutent-elles tout le temps d'elles-mêmes ?

Douter est une force en soi.

Douter permet de questionner, d’approfondir, de sortir des certitudes qui peuvent enfermer. Le doute implique l’humilité de reconnaître que l’on ne sait pas. Cela signifie une capacité à se décentrer de son point de vue, à faire preuve d’ouverture vis-à-vis des autres, des événements. La traversée du monde se fait à son propre rythme. Il faut cesser de se comparer afin de se donner le temps nécessaire à sa propre progression.

Si le doute se charge d’inquiétude au point d’installer un état d’inconfort et d’anxiété durable, l’hésitation prend le pas sur l’action. A ce stade, l’estime de soi affiche un déficit. Il conviendra alors de chercher à se détacher de l’approbation des autres, voire de chercher le soutien qui aidera la personne à s’accorder sa vraie valeur afin de retrouver son pouvoir d’agir avec confiance et discernement.

Pourquoi certaines personnes ne se remettent jamais en question ?

La personnalité se construit au travers des apprentissages de l’enfance et du regard porté par les autres. Les expériences de vie renforcent l’image que nous avons de nous-mêmes. Elles l’affinent, la colorent, la transforment. Si l’ego au sens de conscience de soi est solide, la personne est capable de s’affranchir des opinions et des attentes des autres. Elle s’affirme et croit en elle.

Mais il peut arriver que la personne se réfugie dans son propre champ de vision, au point de se rigidifier. Ce faisant, elle se coupe des autres et verrouille un gisement de capacités, d’expériences à vivre qui pourraient donner à sa vie un essor nouveau. La voie consistera pour elle à apprivoiser ce sentiment d’insécurité lié à la perte de contrôle en faisant preuve de souplesse et d’indulgence envers elle-même et envers les autres.

Qu'est-ce qui motive l'être humain à se remettre en question ?

L’individualité ne pourrait exister sans le changement. L’identité n’est jamais constante. On n’est jamais le même. C’est bien l’action qui nous détermine, car elle nous engage. Ainsi nous cherchons à nous améliorer, à progresser.

En cherchant à dépasser nos limites, nous avons le sentiment de devenir meilleur.

Est-il plus facile d'opérer un changement radical plutôt que de changer progressivement dans le temps ?

Quitter un territoire connu pour un autre se vit différemment selon les personnalités.

Certains mûrissement longuement leurs décisions et apprécient les conséquences et les ajustements nécessaires avant de passer à l’action. Ce besoin de maîtrise donne de la force à leur engagement.

D'autres sont plus adeptes « du dernier moment » quand on ne peut plus reculer, acculés devant les faits ou les nécessités. Cela peut booster leur motivation ou les contraindre à garder le cap.

Qu'a t-on à gagner à se remettre en question ?

La vie est mouvement. Nous oscillons entre constance et impermanence. Et dans l’intervalle, c’est un entre-deux fécond qui s’ouvre à nous, pour qui sait l’accueillir : un espace du possible qui donne à nos décisions, à nos projets une forme nouvelle. De ces passages dans lesquels on passe pour devenir différents, nous pouvons percevoir l’émergence d’un sens nouveau : inventer un autre regard sur soi, sur l’évènement, pour accueillir dans toute crise la force du changement positif qu’elle contient.

Bibliographie

L’échec, une chance, Anselm Grün
Où tu vas, tu es, Jon Kabat-Zin
Vous avez l’immense pouvoir de changer votre vie, Chantal Rialland

Pour aller plus loin