VIH / Sida : halte aux idées reçues !

VIH / Sida : un peu d’histoire

Validé par le
comité médical

Aux origines du sida

En octobre 2014, une équipe de chercheurs dont les travaux ont été publiés dans la revue américaine Science, est remontée aux origines du VIH. S’il était déjà admis que le virus avait été transmis à l’homme par le singe, les scientifiques à l’origine de ces recherches ont pu comprendre plus précisément comment l’épidémie s’était développée.

Leurs travaux suggèrent notamment qu’elle est partie de Kinshasa, la capitale de l’actuelle République Démocratique du Congo, dans les années 1920. Elle se serait étendue avec l’urbanisation de la région et l’essor des transports ferroviaires.

Quelques dates marquantes

5 juin 1981 - Le Centre de contrôle des maladies d’Atlanta, aux États-Unis, révèle que 5 personnes homosexuelles de Californie souffrent d’une pneumonie rare qui ne touche habituellement que des personnes immunodéprimées. En juillet, une forme rare de cancer de la peau est diagnostiquée chez 26 homosexuels : ce sont les premiers signes d’alerte sur le sida. On parle alors à l’époque de « cancer gay ».

1983 - Des chercheurs de l’Institut Pasteur, Françoise Barré-Sinoussi, Jean-Claude Chermann et Luc Montagnier, isolent le virus du sida.  Ils le surnomment  LAV (Lymphadenopathy Associated Virus). En 1986, il sera rebaptisé virus de l’immunodéficience humaine ou VIH.

1986 - Un premier traitement antirétroviral est mis au point : la zidovudine (AZT).

1er décembre 1988 - C’est la première journée mondiale du sida, lancée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

1996 - C’est l’arrivée des trithérapies. Le VIH/sida passe alors du statut de maladie mortelle à celui de maladie chronique. Parallèlement, pour la première fois depuis que l’épidémie s’est déclenchée, le nombre de décès liés au sida décline aux États-Unis.

2008 – Le prix Nobel de médecine est accordé à Françoise Barré-Sinoussi et Luc Montagnier qui ont isolé le virus du sida.

2015 – La France est le premier pays européen à autoriser l’utilisation préventive du Truvada, un médicament combinant plusieurs antirétroviraux dont le but est de protéger les personnes séronégatives exposées à un risque de contamination important.

Léna Meynard

« Il faut, avec les mots de tout le monde, écrire comme personne » disait Colette.

Cette citation résume la ligne de conduite que Léna s'est fixée, il y a maintenant cinq ans, lorsque elle a choisi de faire de l'écriture son métier.

« Il faut, avec les mots de tout le monde, écrire comme personne » disait Colette.

Cette citation résume la ligne de conduite que Léna s'est fixée, il y a maintenant cinq ans, lorsque elle a choisi de faire de l'écriture son métier.

Professeur Yazdan Yazdanpanahn

Le professeur Yazdan Yazdanpanahn est le chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l'Hôpital Bichat – Claude Bernard à Paris.

Maladies infectieuses et tropicales – Bichat

Le professeur Yazdan Yazdanpanahn est le chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l'Hôpital Bichat – Claude Bernard à Paris.

Maladies infectieuses et tropicales – Bichat

Pour aller plus loin